Prévention des discriminations

Prévention des discriminations

Face à des attitudes et actes de rejet banalisés, décomplexés (homophobie, sexisme, racisme ordinaire), il reste urgent de se mobiliser pour faire évoluer les comportements. En effet, être bienveillant ou se déclarer contre les racismes ne suffit pas: il est nécessaire de lutter contre nos préjugés qui sont le terreau de la production des discriminations.

C’est pourquoi la Ligue développe de nombreuses actions permettant de développer une culture commune de la diversité, en s’appuyant sur la loi, mais aussi sur nos capacité à faire bouger les raisonnements, par l’échange de points de vue, par des apports historiques et scientifiques, et par une pédagogie non moralisatrice, mais impliquante pour les participants.

Nos projets se construisent avec les organismes demandeurs et avec nos partenaires et peuvent ainsi concerner tous les publics (scolaires, habitants, …) et toutes les situations (accueils de loisirs, emploi, sport…)

Contactez le Service

Clémentine HUG

c.hug@ligue28.org
02 37 84 02 84

Inégalité femmes – hommes

Dès l’enfance, les inégalités entre fille et garçons sont perpétrées par les stéréotypes qui conduisent les adultes (familles, écoles, …) à faire des différences de traitement, souvent malgré eux. Dès lors, l’inégalité devient systémique et se retrouve dans l’orientation scolaire, l’emploi, le logement, les loisirs, la parentalité, assignant trop souvent des rôles en fonction du genre et accentuant ainsi les inégalités.

À la ligue, nous menons des actions éducatives pour permettre à chacun de modifier ce schéma installé et faire reconnaître l’égalité des possibilités, des compétences, entre les hommes et les femmes, du plus jeune âge aux adultes. Nos outils variés (jeux, vidéos, animations) permettent de réfléchir à l’évolution vers ce nouvel équilibre, favorable au mieux vivre ensemble.

Nous nous proposons de tisser cette culture de l’égalité en menant des projets divers pour combattre avec les élèves les stéréotypes de sexe ou les déterminismes d’orientation, lutter contre le harcèlement et améliorer le climat scolaire.

Bonnes pratiques : Créer un contexte général favorable

  • Proposer des méthodes d’animations  interactives qui ouvrent des espaces de paroles avec les élèves en situation de mixité.
  • Diversifier les actions qui permettent de faire un zoom sur la question du vivre ensemble et de la mixité  en l’abordant sous des angles différents et en fonction de la tranche d’âge.
  • Prendre en compte les contraintes de l’établissement  qui peuvent être source d’idées originales
  • Étant partie prenante des instances et projets mis en œuvre à ce sujet, aux côtés d’autres associations et des déléguées aux droits des femmes.

Des propositions modulables

Nous travaillons avec les méthodes actives de l’éducation populaire qui favorisent l’implication de tous et de toutes. Pour favoriser la compréhension et une meilleure appropriation des séances par les jeunes, nous partons de leurs représentations, leurs savoirs, leurs questionnements.

De nombreuses approches sont envisageables.

Aménagement de l’espace récréatif : La cour de récréation, lieu de construction des identifications sexuées.

Ateliers débats, décryptages des stéréotypes : Jeux, ateliers, quiz, créations.

Rencontre de professionnels : Rencontrer des professionnels (sports, arts, sciences) pour découvrir leur parcours et sensibiliser les jeunes à la masculinisation et l’hyper féminisation de certaines filières.

Projets communs pour la mixité : Projet artistique autour du genre, défilé de mode, junior association, impulser un groupe de réflexion  dans le cadre du CVC et CVL…

Les apports des interventions

Grâce à nos interventions débats, rencontres,  ateliers créatifs ou projets d’envergures,  nous nous engageons à :

– Sensibiliser les jeunes aux inégalités hommes-femmes dans notre société.
– Lutter contre les discriminations parmi lesquelles celles fondées sur le genre.
– Participer à une amélioration du climat scolaire.
– Impulser de la réflexion, de l’empathie et de l’engagement.

Contactez le Service

Clémentine HUG
c.hug@ligue28.org
02 37 84 02 84

Les cartes de la fraternité

Né il y a plus d’une dizaine d’années à la suite d’une initiative de la Ligue de l’enseignement en Rhône-Alpes, l’opération “Jouons la carte de la fraternité” est menée aujourd’hui, à l’échelle nationale, y compris dans les DOM-TOM. A cette occasion, près de 200 000 enfants et jeunes adressent chaque année un message de fraternité à des inconnus dans leur département.

Ce message rédigé sur une carte postale reproduisant une création photographique d’un artiste contemporain, ajoute à la portée universelle des images, une dimension plus personnelle. Ce projet simple, poétique et politique est à la croisée de nos actions d’éducation artistique et culturelle et d’éducation à l’égalité dans la diversité. Cette opération permet à la fois de s’initier au débat et à la confrontation d’idées, de forger les outils de lecture de l’image et de vivre l’expérience d’une écriture personnelle. Or explorer la création artistique dans sa force de représentation symbolique du monde et d’interpellation est essentiel à notre époque pour nourrir notre approche sensible des questions de société.

Faire société

Parce que « Faire société » reste un des enjeux primordiaux de notre pays fragilisé, marqué par les injustices, les discriminations, la peur du lendemain, le doute et le repli sur soi, démontrer avec fierté chaque jour la richesse de la diversité culturelle est un défi à relever. Et c’est aux enseignants et aux éducateurs impliqués auprès des fédérations départementales et des unions régionales de la Ligue de l’enseignement, que nous devons année après année la réussite de « Jouons la carte de la Fraternité ». Cette campagne s’inscrit pleinement dans la mise en œuvre d’une politique culturelle de la Ligue de l’enseignement redéfinie dont l’une des quatre priorités est celle de « la reconnaissance réciproque des cultures en égale dignité, et de leur diversité, sur la base du respect des droits humains ».

Pour commander gratuitement les cartes postales :

Clémentine HUG
c.hug@ligue28.org
02 37 84 02 84